École d'Été Web Intelligence 2013

« Le Web des objets »

Web Intelligence en Rhône Alpes dans la suite du projet Web Intelligence

ARC6 « TIC et Usages informatiques innovants » de la Région Rhône-Alpes

Du 2 au 6 septembre 2013, Saint-Germain-Au-Mont-d'Or, France

Présentation

Situation scientifique

L’école d’été WIoT’13 se situe dans la continuité des écoles d’été annuelles mises en place en Région Rhône Alpes par Web Intelligence en Rhône Alpes (WI) depuis 2008. Ces évènements ont permis à de jeunes chercheurs d’assister à des tutoriels de qualité faites par des chercheurs, français ou étrangers, sur les problématiques du Web Intelligence : Web Intelligence (2008), Réseaux sociaux (2009), Le Web Centré Utilisateur (2010), Web Intelligence & Intelligent Agent Technology (2011). Ces évènements ont attiré, en moyenne, chaque année, 60 participants venus de toute la France ainsi que de l’étranger. Ce fut notamment le cas en 2011 où l’école d’été s’est déroulée en conjonction avec la conférence internationale IEEE/WIC/ACM WI-IAT organisée par les membres du projet WI à Lyon.

Le thème choisi pour l’édition 2013 de l’école d’été est celui du « Web des Objets » (Web of Things), sujet actuel et important dans le paysage scientifique avec tous les développements en cours autour de l’informatique ambiante, de l’internet des objets, des villes intelligentes (Smart City).

L’internet des objets est un domaine né de l’intégration des objets physiques (systèmes électroniques dotés de capteurs et d’effecteurs) à l’Internet. Le web des objets fait référence à l’applicatif qui fonctionne sur cette infrastructure, en lien avec les technologies et standards du Web. Un objet physique est alors vu comme un ensemble de services accessible au travers du web dont l’environnement physique permet de préciser son contexte. La réutilisation des standards du web permet de construire notamment des applications interopérables, portables et ouvertes. Concevoir une application « web des objets » présente de nombreux verrous scientifiques, technologiques mais aussi en terme d’usages et d’acceptabilité dans la société numérique qui se met en place.

Même si le point de vue central est celui du Web et plus généralement du Web Intelligence, le web des objets est un thème transversal (réseaux, systèmes embarqués, web, génie logiciel, usages des mondes numériques,…).D’aucuns présentent ce nouveau web comme étant l’intersection du web physique, du web sémantique, du web temps réel, du social web, du web programmable…

Cette école d’été se situe clairement à l’intersection des différentes thématiques de développées au sein de la communauté de recherche académique l« TIC et Usages informatiques Innovants » (ARC 6 ) mise en place par la Région Rhône Alpes.

Objectifs

L'objectif de cette école est de regrouper un public francophone de doctorants, d’enseignants-chercheurs et de chercheurs, issus aussi bien du milieu académique qu’industriel, durant une semaine afin de faire le point sur l’état des connaissances et des technologies contribuant à la mise en place de cette thématique de recherche. Au travers de la connexion des technologies du Web et de l’Intelligence Artificielle au monde physique, cette thématique contribue au développement des domaines applicatifs tels que l’informatique ambiante, les réseaux de capteurs, les villes et transports intelligents, etc.

Retombées attendues

Cette école a la volonté de favoriser des collaborations et de mettre en avant les activités du Web des Objets dans la communauté scientifique et le milieu industriel. La conséquence immédiate de cette école concerne donc la création de nouvelles collaborations, le renforcement de plus anciennes, la possibilité pour certains de découvrir de nouvelles pistes de travail dans leurs activités de recherche en abordant des problèmes sous des angles nouveaux initiés par l’école, la possibilité d’initier le dépôt de projets de recherche conjoints auprès des agences de financement nationales et internationales (ANR, FP7, etc.). La présence d'industriels enrichira les débats et suscitera sans aucun doute de nouvelles collaborations.

Grands axes du programme

Les cours donneront un aperçu de l’état de l’art du sujet abordé et des verrous scientifiques et technologiques. Ils s’organisent en trois axes :

Modalités pédagogiques

L’école sera organisée sur la base de sept demi-journées de trois heures de travail chacune et permettra d’offrir :

En soirée, des débats seront organisés sur des thèmes permettant d’enrichir la connaissance informelle du Web des participants (veille sur les usages du Web, les aspects légaux du Web, les normes, les projets internationaux, etc.). Ces discussions peuvent conduire à des retombées ultérieures sur des activités de recherche à faire émerger.

Les cours seront dispensés sous forme de diaporamas, éventuellement associés à des démonstrations, d’outils et de plates-formes standards. Ces démonstrations pourront être conçues de façon à susciter des interactions avec les participants pour leur permettre de mieux s’approprier le contenu étudié. Les participants recevront, durant l’école, les supports papier de chacun des cours. Ces documents seront également placés sur le site Web de l’école thématique. Ces supports permettront aux intervenants d’assimiler efficacement les notions présentées.

Cette année, un challenge sera proposé aux participants. Par groupes de 4 ou 5, les participants qui le souhaitent devront implanter une application web des objets mettant en œuvre des services web traditionnels et embarqués sur des dispositifs « légers ». La matinée de vendredi consistera en la présentation des systèmes créés (ainsi que des démonstrations de systèmes développés dans les différentes équipes de recherches qui s’intéressent à cette problématique et qui auront répondu à l’appel à démonstrations).

Thématiques

petales.png

Mots clés

Objets communiquants, Web, Services, Web sémantique, Extraction de connaissances, Intégration des données, Mashup Physique, Contexte, Sécutité, Normes